« Eux sur la photo » d' Hélène gestern 1/2

Qui dit « rentrée des classes » dit « rentrée des livres » !
 
Il y a quelques années, alors que je siégeais dans les amphithéâtres de la fac, j'ai intégré un jury littéraire dans un concours d'écrivain.
Ce concours avait pour but de lire les premiers romans des nouveaux écrivains de l'année et d'élire le meilleur d'entre eux.
Au cours d'une année, après bien des livres ouverts et de votes interminables, nous avons finalement élu une jeune écrivaine qui s'appelle Hélène Gestern et qui avait publié un très bon roman : « Eux sur la photo ».
 
Nous avons eu la chance de recevoir sa visite durant sa remise du « prix littéraire de l'université » et après que les longs discours terminé, les poignets de mains serré et les flûtes de champagnes vidé, nous avons finalement été déjeuné tous ensemble et  le hasard et la bonne fortune ont fait que je me suis retrouvé assis pile à coté de l'écrivaine.
 
Cet article à donc 2 thèmes :
 
-          Je vais vous présenter ce roman et vous donné (je l'espère !) envie de le lire
-          A tous ceux qui sont intéressés pour devenir écrivain (ou écrivaine), je vais transmettre les paroles que m'a dit Hélène Gestern sur sa vie d'auteur.
 
 
 Première partie :Le roman :
 
Tout d'abord le roman « Eux sur la photo » :
 
 
 
Et justement photo !
 
= Dans un premier temps, quelques informations importantes :
 
- Ce roman n'a pas fini en Best-seller loin de la. Vous ne risquez pas de le croisez dans la bibliothèque de votre village et encore moins dans le rayon « livres » de votre Carrefour.
 
- Ce roman n'a pas non plus changé ma vie et je ne suis pas devenu un fan d'Hélène Gestern au point de la harceler nuit et jour devant sa maison.
 
- Enfin, ce roman n'est pas non plus le roman le plus incroyable de tous les temps à faire pâlir de jalousie Victor Hugo, Shakespeare et Zola.
 
Il s'agit d'un roman de bonne qualité mais composé d'une histoire simple, écrite de manière simple par une personne simple à l'ambition simple.
Ceux qui ne veulent lire que des alexandrins cornéliens et des poèmes de Baudelaire, passez votre chemin, ce livre n'est pas pour vous ! 
 
- L'histoire :
 
Alors qu'elle cherche un dossier, Hélène Hivert découvre par hasard une vieille photo de sa mère en compagnie de 2 hommes qu'elle ne connaît pas.
La photo est issue d'un article de journal suisse. L'article explique que sa mère a gagné un concours de Tennis amateur, elle et les 2 mystérieux inconnus.
 
Hélène ne connaît rien de sa mère, morte alors qu'elle n'avait que 3 ans. Son père, mort lui aussi il y a quelques mois, n'a jamais voulu parler d'elle à sa fille.
 
Dans l'espoir de connaître enfin la vie de celle qui lui à donné la vie, elle envoie une annonce sur Internet dans l'espoir que quelqu'un c'est quelque chose sur elle comme un naufragé envoie une bouteille à la mer.
 
Après bien des mois, une réponse, un miracle arrive, Stéphane Crusten, biologiste, la contacte.
Il lui apprend  l'identité des 2 inconnus : L'un est Peter Crusten, le père de Stéphane, l'autre le meilleur ami de Peter.
Lui aussi à perdu son père, il y a plus d'un an, mais ne le connaît presque pas pour ainsi dire car son père était extrêmement distant, silencieux et solitaire.
 
Hélène et Stéphane remarquent qu'ils ont tous les deux un point commun : Il ne savent rien sur leur famille respectives et compte bien trouver une explications sur les raisons de leurs silences !
 
Nos deux personnages commence ainsi une série de correspondances entres lettres, sms, et cartes postales.
 
Petit à petit, Hélène et Stéphane remonte le temps et s'aperçoivent que leurs histoires se regroupe étrangement et les mène vers un même point : Qu'est ce que leur famille ont essayé de leur cacher ?
 
- Mon avis :
 
L'intrigue : 3/5. Hélène Gestern nous offre dans son premier roman, une vision très personnelle des affaires et des secrets familiaux.
 La simplicité de l'histoire plaira autant aux lecteurs débutants qu'aux grands littéraires. Bien ficelé par l'auteur, vous arrivez très vite à vous ranger aux cotés des héros.
 
Les personnages : 4/5. Ils sont attachants. Très attachants même. Ont comprend leurs doutes, leurs peurs, leurs espoirs et surtout leurs désespoirs ! On est également témoins de leur rapprochement au fur et à mesure des lettres (pour les amateurs de romans d'amour !).
 
L'écriture : 3/5  Gestern allie avec brio une écriture à la fois « simple et juste » (ce qui donne un coté réaliste à l'½uvre) et en même temps une écriture « subtile et délicate » afin d'apporter de l'ampleur à son texte.
Le fait d'avoir écrit le livre sous forme de lettres comme si l'histoire avait réellement eu lieu (Comme dans Les liaisons dangereuses par exemple) est également intéressant et moins fréquent en littérature de nos jours. 
 
L'émotion : 4/5 Le livre envoûte vite le lecteur par son coté « série de l'été ». On se met vite à jouer les petits détectives : Sont ils frères et s½urs ? Les parents étaient ils amants ? Pourquoi les autres ont rien vu ? ....
 
Note globale : 14/20
Qui a dit que la simplicité ne pouvait elle pas être efficace ? !
Gestern à, pour son premier roman, réaliser un bon coup d'envoi !
Certes, le livre ne révolutionnera pas le monde de la littérature mais c'est peut être grâce aux auteurs les plus dans l'ombre que la littérature est toujours aussi belle depuis des siècles.
 
La suite de l'article avec l'interview d'Hélène Gestern arrivera rapidement !
 
N'hésitez pas à donner vos impressions sur le livre, si vous avez envie de le lire ou mieux si vous l'avez lu !

Tags : Lecture et littérature

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.226.179.247) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Rosae-Furiarum

    10/09/2013

    Mmmh pas spécialement tentée, ça ne me dit rien là et ce n'est pas car on lit Baudelaire qu'on aime pas la simplicité =p

  • La-Malle-A-Livres

    09/09/2013

    Tu es inscrit :)

  • Vinwolf

    09/09/2013

    La-Malle-A-Livres wrote: "Souhaites-tu intégrer la newsletter de La Malle à Livres ?"

    oui je veux bien :)

  • La-Malle-A-Livres

    09/09/2013

    Souhaites-tu intégrer la newsletter de La Malle à Livres ?

  • SnowWhiteOfMoon

    08/09/2013

    De rien. D'accord tu me tiens au courant alors =)

  • Vinwolf

    08/09/2013

    SnowWhiteOfMoon wrote: "Pas mal ta chronique :) je la trouve très bien décrite. J'ai hâte de lire l'interview !"

    Merci beaucoup :) Elle arrive demain !

  • SnowWhiteOfMoon

    08/09/2013

    Pas mal ta chronique :) je la trouve très bien décrite. J'ai hâte de lire l'interview !

Report abuse