Misery de Stephen King


Aujourd'hui, sur la pile de livres, nous allons nous intéresser à une des plus grandes œuvres de Stephen King : Misery.
 
« Pourquoi Misery et pas un autre livre de King ? » me diriez vous
 
C'est vrai que King a fait bien d'autres livres qui doivent  vous parler d'avantage comme « Shining » ou « ça ».
Et bien déjà parce que j'adore Misery (je place mes chouchous ! ^^) ! Et ensuite parce que je préfère commencer par parler, du moins pour l'instant, de livres que peu de gens ont lus.
 
Au sujet de l'auteur :
 
Peut être que tout le monde ne connaît pas Stephen King.
J'espère du moins que son nom est connu d'une bonne moitié d'entre vous sinon je vais commencer à m'inquiéter sur la culture littéraire de notre génération !
 
Misery de Stephen King

Méfiez vous sous son apparence tranquille se cache un esprit démoniaque !
 
Stephen King est considéré (à très juste titre !) comme le « maître de l'horreur ».
Il est né en 1947 à Portland dans l'état américain du Maine
Cet état très rural et animé par des légendes de village à du aidé à construire l'imagination sombre et effrayante du jeune « Stephen ».
 
Le fait qu'il a vu un camarade de classe se faire déchiqueter par un train devant lui alors qu'il n'avait seulement 4 ans à du aussi beaucoup aidé dans le processus ! (Histoire hélas vraie)
 
Il passe le restant de sa jeunesse avec sa famille, qui ne roule pas sur l'or et étudie la littérature à l'université du Maine.
Très vite, il commence à écrire.
Après des débuts très difficiles, il obtient la gloire avec « Carrie », son roman qui lui apportera la gloire et par la même occasion car une bonne nouvelle en entraîne une mauvaise l'alcoolisme.
Aujourd'hui sobre et père de famille comblé, King multiplie les best-sellers et est considéré comme l'un des plus grands écrivains contemporains.
 
 
Ses romans sont généralement peuplés d'événements surnaturels et de créatures effrayantes.
 
Si tout comme moi, vous n'aimez pas les Clowns c'est de sa faute !
Si tout comme moi vous n'aimez pas vous retrouvez tous seul dans les couloirs d'hôtel c'est de sa faute !
 
Néanmoins, il arrive parfois que certains de ses écrits ne comporte ni monstres anthropophages ni maisons hantées et c'est le cas de « Misery »
 
Misery de Stephen King

Et Hop ! Transition !
 
Misery a été écrit en 1987. Dès sa sortie, le roman est tout de suite acclamé par la critique.
 
A) L'Histoire :
 
Paul Sheldon est un auteur de grande notoriété grâce à la saga des « Misery ». Cette saga qu'il à écrit raconte les amours de Misery Chastain , une sorte de "Sisi l'imperatrice".
 Chaque nouvelle sortie de tome, déclenche une nouvelle vague de folie chez les fans de l'héroïne ravi de se partager les romances et les pleurs de Misery.
 
Misery de Stephen King

 Rappelez vous comment vous étiez à la sortie de Harry Potter 7, d'Eragon IV ou du nouveau Twilight !
 
Néanmoins Sheldon en à marre d'écrire des histoires guimauves sur les malheurs d'une jeune écervelé pour des ménagères de 50 ans !
 
Il décide donc de " tuer " Misery »  lors de l'écriture de son prochain roman et de tirer un trait sur cette histoire afin de commencer sur un nouveau projet d'écriture, plus réaliste et actuel.
Alors qu'il vient de finir le dernier tome, qui est sur le point de sortir en librairie, il décide de fêter l'événement en prenant quelques jours de repos dans sa maison de montagne.
 
Malheureusement pour lui, la route enneigée lui fait perdre le contrôle du volant et Badaboum, accident !
 
Paul à les jambes cassés mais Annie Wilkes, ancienne infirmière à la retraite et « bonne samaritaine », le trouve dans le fossé et l'emmène chez elle pour le soigner alors qu'il est encore inconscient.
 
Misery de Stephen King

Elle à l'air charmante, cette dame !
 
Il se trouve qu'Annie est une de ses plus ferventes admiratrices et n'est que trop heureuse d'avoir Paul Sheldon chez elle !
 
Les semaines passent. Annie continue de soigner son grand écrivain avec la même joie. Le terrain étant impraticable selon Annie pour que l'hôpital puisse faire quelque chose à cause de la neige.
Sheldon trouve le temps long et commence à vouloir faire ses bagages.
 
Pendant ce temps, Annie à eu le temps depuis d'acheter le dernier livre, de le finir et de voir que sa bien aimé Misery meurt à la fin !
 
Annie est  triste et déçu. Et lorsqu' Annie est triste et  déçu, elle devient en colère.
Hélas, Annie est  Très déçu !
 
Misery de Stephen King

Vous la trouvez toujours aussi charmante maintenant ?
L'actrice a faillit jouer le rôle de  Dolores Ombrage, si ça avait été le cas Radcliffe aurait moins fait son malin !
 
Désormais Sheldon comprend qu'il n'est pas soigné par une infirmière mais plutôt prisonnier par une tortionnaire qui a de sérieux problèmes mentales.
Il comprend aussi qu'Annie n'a jamais prévenu les secours et qu'il n'est pas prêt de rentrer chez lui, du moins tant qu'il n'aura pas réécrit le dernier tome de Misery en laissant cette fois ci son personnage en vie.
 
Mais d'ici la, Annie va de plus en plus se lasser de jouer les gardes-malades ....
 
B) Mon avis :
 
Misery est un formidable huis clos. Un roman ou les personnages sont confrontés à eux même dans un lieu fermé sans autre aide du monde extérieur.
 
Les notes :
 

- L'Intrigue : 3/5 Une histoire intéressante qui invite à réfléchir sur la condition d'artiste et sur la popularité. Même si l'œuvre ne s'essouffle pas durant l'intégralité de l'œuvre, le livre est long à lire (« 500 pages, c'est pas un livre de poche c'est écrit petit et y a pas d'images ! ») Il est donc déconseillé aux débutants.
 
- Les personnages : 4.5 /5 Chapeau Mr King ! Vous risquez pas d'oublier Annie Wilkes croyez moi ! De toute évidence, King a le don de « faire vivre ses personnages » qu'ils soit attachants ou machiavéliques.
 
A noter que ses personnages ne sont pas du tout manichéens :
- Annie Wilkes ne se résume pas à être une vieille psychopathe. (Elle vit seule, malheureuse ...)
- Paul Sheldon ne se résume pas à être le héros martyr fort et courageux (il est parfois lâche, parfois hautain ...).
Ils sont tous les deux constitués d'ombre et de lumière mais de différentes proportions.
 
- L'écriture 3.5/5 D'une très grande justesse, on reconnaît par la plume, un auteur mûr qui connaît la vie et l'humanité et sait les mettre en scène avec beaucoup  d'habilité.
 
-L'émotion  (5 /5)  King est le « King » du suspens ! Vous n'allez pas hurler de peur durant la lecture mais le cours de l'histoire va vite vous ronger les nerfs !
A la fois Glaçant et fascinant, l'œuvre dévoile trois points importants :
 
-          Inutile de mettre des fantômes, des vampires et des zombies pour avoir peur. La nature humaine l'est suffisamment comme ça !
-          L'admiration peut devenir un véritable poison quand elle est à outrance.
-          L'amour des fans peut être un frein aux talents d'un artiste.
 
 
Note globale : 16/20
Jolie note ! A conseiller vivement aux amateurs de suspens et de psychologie !
 
Pour ceux qui préfèrent les TV et les pop-corn, un film a été réalisé par Rob Reiner sur le livre en 1990 dont quelques images sont visibles dans l'article.
Il à un peu mal vieillit mais Kathy Bates est juste SPECTACULAIRE en vieille hystérique !
( Et dire que normalement elle aurait du jouer le rôle de Dolorès Ombrage ! ) 
A voir en VOSTFR, celui la, sinon c'est un crime !
 
A bientôt pour un prochain livre !
 
D'ici la n'hésitez pas à laisser un commentaire sur vos impressions sur Stephen King, sur Misery (si vous l'avez lu ou si vous avez envie de lire par exemple), sur mon travail ou sur tout autre chose qui vous semblerez digne d'intérêt.

Tags : Lecture et littérature - film

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.56.126) if someone makes a complaint.

Report abuse